• Lecture de 3 min

Conseils pour la gestion du stress au travail et dans votre vie personnelle

Jordan Friedman, pionner de la formation à la lutte contre le stress et l’anxiété partage ses techniques pour réduire le stress

by Haworth, Inc.

Parfois, on a l’impression que les problèmes ne s’arrêtent jamais, vous ne trouvez pas ? Peu d’entre nous sont vraiment immunisés contre le stress collectif que nous ressentons depuis quelques années, sans parler de la pandémie mondiale qui a bouleversé et changé nos façons de travailler, de gérer notre vie sociale et, tout simplement, de vivre.

Nous ne sommes pas faits pour supporter un tel niveau de stress pendant si longtemps. C’est pour cela que certaines personnes voient des symptômes et des émotions liés au stress envahir leurs vies professionnelles et personnelles.

Beaucoup d’entre nous auraient vraiment besoin d’outils pour gérer et réduire ce stress. « Nous avons heureusement des moyens efficaces pour cela » affirme Jordan Friedman, pionnier de la formation à la lutte contre le stress et l’anxiété et ancien directeur du programme d’éducation à la santé de l’université de Columbia.

Jordan Friedman nous a rejoints sur Haworth Connect, une série de conversations avec des experts sur divers sujets, pour réfléchir à la création d’un plan de gestion du stress. Jordan Friedman est un expert en stratégies concrètes de réduction du stress, basées sur des données probantes et efficaces, quelles qu’en soient les sources, et notamment sa fameuse technique Quick Calm.

L’effet domino du stress

Le stress peut être un obstacle, que ce soit pour penser clairement, se concentrer, être créatif, créer des relations saines, être efficace professionnellement ou tout simplement pour se sentir bien. Cela crée un effet domino qui joue sur notre santé mentale et physique.

« Cela arrive régulièrement, et progressivement, » déclare Jordan Friedman. « Le stress favorise toutes sortes de maladies. C’est un peu comme une voiture. Si vous n’en prenez pas soin, si vous conduisez qu’il neige ou qu’il vente, foncez dans les nids-de-poule et la laissez toujours dehors, elle finira par ne plus fonctionner. Elle ne voudra plus avancer. Le stress a des effets cumulatifs sur une personne, au fil du temps. » 

Un nouvel écosystème : Work from Anywhere

Les espaces aménagés avant la pandémie ne sont peut-être plus adaptés pour l’avenir. Téléchargez le compte-rendu de notre Sommet Virtuel pour en savoir plus.

Conseils pour la gestion du stress au travail et dans votre vie personnelle

Nous pouvons prendre certaines mesures pour diminuer notre niveau de stress :

  • Ne pas regarder les informations en continu. L’évitement peut être une bonne façon de réduire le stress.

  • Identifier nos moyens préférés et les plus pratiques pour éviter le stress. Cela peut-être de la méditation, écouter de la musique, ou simplement sortir faire un tour. La gestion du stress est personnelle.

  • Améliorez votre sommeil en quantité et en qualité. Le repos est essentiel à votre santé et votre système immunitaire. Le manque de sommeil cumulé au stress affaiblit votre système immunitaire.

La technique Quick Calm et savoir reconnaître le stress

Un plan de gestion du stress dans la vie personnelle et professionnelle peut nous aider à mieux appréhender notre niveau de stress. Il est possible, par exemple, de vérifier nos « tableaux de bord » personnels (les indicateurs et mesures physiques du stress), ce que la plupart d’entre nous ne fait pas.

Le stress modifie notamment la respiration, qui elle-même modifie le flux sanguin et la température de la peau. Un signal pour enclencher le mode survie est envoyé à notre corps pour faire face à ce stress. « Lorsque cela se produit, le sang afflue davantage vers notre cœur et notre cerveau, et par conséquent, il circule moins vers nos mains, et celles-ci se refroidissent", explique Jordan Friedman.

Dès que vous vous rendez compte que vous vous dirigez vers un état de stress - par exemple, si vous avez littéralement froid aux pieds ou aux mains - la technique Quick Calm de Jordan peut vous aider. Pour cela, fermez les yeux et inspirez, retenez votre respiration et pensez « j’ai chaud », puis expirez et dites « je suis calme » Cette technique de respiration par le diaphragme stimule le nerf pneumogastrique qui, à son tour, envoie un message au corps pour lui permettre de se détendre et d’évacuer le stress. Cela améliorera durablement votre état d’esprit et votre bien-être. 

Le meilleur anti-stress

Pour plus de conseils de Jordan Friedman sur la réduction du stress, regardez la vidéo complète sur Haworth Connect.

Balises: