Les 3 grands coupables de la perte de concentration au travail

Les trois principaux facteurs de déconcentration au travail sont : les distractions, les interférences et les interruptions. Ils apparaissent sous forme d’influences extérieures, comme les personnes ou les activités qui vous entourent, ou intérieures, comme la faim ou la fatigue. Tous ces phénomènes sont susceptibles de perturber votre capacité de concentration.


DISTRACTIONS :

lorsque des informations inattendues et sans lien avec la tâche en cours détournent notre attention


INTERFÉRENCES :

lorsque des informations sans lien avec la tâche en cours provoquent une confusion avec les informations liées à la tâche en cours


INTERRUPTIONS :

lorsqu’une distraction ou une interférence nous contraint à interrompre complètement la tâche en cours pour en commencer une nouvelle.

Conception d’espaces de travail pour une concentration totale

Dans un environnement bâti, les espaces de travail doivent offrir des fonctionnalités adaptées aux activités spécifiques qui s’y déroulent. Nous appelons ceci la lisibilité, et certains choix de planification y contribuent. En délimitant les espaces réservés au travail de concentration, on peut gérer les distractions visuelles et auditives, les interférences et les interruptions.

Des solutions appropriées

La science nous apprend qu’il n’existe pas de solution universelle. Élaborer une stratégie d’environnement de travail qui intègre le travail de concentration commence par la définition d’une culture organisationnelle afin de comprendre les attentes des salariés. Ensuite, il faut examiner la répartition générale et la contiguïté des différents espaces d’activité – des zones calmes aux zones actives – dans un même lieu.

Implications en termes de culture organisationnelle et collective

La culture est la personnalité d’une entreprise. Elle se compose de valeurs, de postulats et d’artefacts. Elle est incarnée par le concept d’espace parce que celui-ci communique ce qui est important.

La mise en place d’une stratégie d’espace de travail favorisant la concentration commence par la culture. Il faut pour cela identifier et examiner comment les valeurs culturelles, l’environnement bâti dans son ensemble et les technologies utilisées s’influencent mutuellement.

  1. Culture d’entreprise
  2. Normes
  3. Lisibilité des espaces
  4. Technologies

Implications en termes de design

D’après nos recherches sur l’acoustique, le bruit dans l’entreprise fait partie des éléments essentiels à prendre en compte dans la conception des espaces de travail. La configuration du bâtiment, les contiguïtés et les caractéristiques propres à l’espace de travail sont autant d’éléments qui indiquent où certaines activités spécifiques peuvent être réalisées, afin de gérer efficacement les distractions et les interférences auditives et visuelles. Il est important de considérer en détail l’aménagement général et la contiguïté des différentes zones, silencieuses ou animées, dans un même espace.

  1. Zones silencieuses 
  2. Zones actives
  3. Modes de travail
  4. Espaces privés non assignés
  5. Conversation confidentielle
  6. Matériaux absorbants 
  7. Barrières visuelles
  8. Orientation visuelle
  9. Contrôle de l’utilisateur
  10. Espaces de détente

Téléchargez notre guide interactif de conception qui vous aide à créer des espaces de concentration.

TÉLÉCHARGER LE GUIDE DE DESIGN INTERACTIF

Contenus connexes

5 façons d’améliorer sa concentration au travail

Améliorer la concentration sans avoir à repenser tout l’espace